Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2006

Reste la question d'Ilène

19385389970b5e209768aad059df93de.jpg

J'ai un faible pour la femme invisible. Ce personnage qui n'apparaît jamais au long des L-saisons et dont on entend pourtant les battements sous le masque et la toge. Mais il me manque sa chair. C'est dire si j'ai un problème avec Ilène Chaiken.

Ilène, c'est Mary Shelley à l'envers.
Elle s'est dépossédée pour donner corps à de multiples louves sans jamais faire d'elles des créatures.
Elle a retenu son poing en frappant Bette de son inextinguible énergie, tout en lui inoculant sauvagement l'héritage de sa rupture. Elle a confié ses années à Marina sans lui céder son esprit, son ingénuité à Dana sans lui donner son charme. Elle confronte toujours ses désirs à ceux de Shane pour soupeser la distance avec son propre précipice . Son dernier éclat de rire le long du Pacific Rim est venu se loger en haut de la pupille d'Alice, elle en a fait des bouquets généreux à force de marcher à deux sur ces plages de l'ouest canadien.

Compter les ricochets me prend du temps. Parfois, devant l'écran, je ne vois que la mosaïque du visage d'Ilène.

Commentaires

(les commentaires de ce post ne sont plus disponibles, nda)

Écrit par : Sacha | 06/06/2007

Les commentaires sont fermés.