Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2007

Triple Vie

82760f8f1728b294a4241ebe061c9b16.jpgCe matin, mon avatar était réveillé avant moi. Généralement [elle] fait le café pour que son parfum se diffuse dans ma chambre via le cyberolf. Ma chambre est traversée par les ondes de ma box. Ma box est intégrée dans mon bracelet de cheville. L'arome de l’arabica  se répand dans l’air et, si je pose le transducteur sur mes lèvres, il est capable de le communiquer aux capteurs de ma langue. Je perçois alors le goût du café avec les nuances du dosage qu’[elle]a pré-calculé. Pas si mal. Depuis la version upgradée de Second Life lancée dans les années 2010, le cyberolf s’accompagne du cybertast qui, avec le soutien de la biotechno , a permis d'affiner la perception des sensations. La barrière physique perd en consistance, il est possible de sentir un soleil de printemps.  Tant mieux. Je gagne ma vie ici dans Third Life, je suis guide pour femmes. Mon avatar est parfait: [elle] est tout ce que je ne suis pas dans la vie réelle mais c'est à peine si je m'en souviens. Ici je ne me préoccupe plus des nécessités organiques, ma vie est ailleurs et, bien plus qu'une victoire, c'est une revanche. Je me vis enfin telle que je sais que je suis: plutôt jolie, sociable, solide, indépendante. Je gagne très bien ma vie en organisant des rencontres avec les avatars des actrices de TLW , le soir j'emmène mes clientes dans les quartiers gay ou dans des soirées privées. Mon agenda, géré par l'IA de google, est complet pour les six prochains mois. J'ai aussi rencontré une femme, mais elle est mariée. Enfin, dans la vie réelle, elle est célibataire. Peut-être a-t-elle quinze ans de moins que moi? Peut-être vit-elle dans le même immeuble que moi ? Ici, elle habite la maison rouge au ponton caressé par les vagues. Elle vit avec l'avatar de sa compagne, qu'elle a épousé il y aun an. Nous nous voyons seulement sur la plage chaque début d'après-midi. Je rêve de ses bras. Si la biotechno tient ses promesses, à la prochaine mise à jour du programme, je pourrais peut-être la toucher.

Commentaires

(les commentaires de ce post ne sont plus disponibles, nda)

Écrit par : Sacha | 07/06/2007

Les commentaires sont fermés.