Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2011

Calotropis

Calo.JPG

Comment une plante aussi belle peut-elle être aussi nocive ? Celle-là porte bien son nom vernaculaire : pommier de Sodome.  Source de latex, silhouette mauve et languide, toxique par ingestion, toxique par frottement, utilisée dans l’antiquité pour rendre aveugle par petites expositions régulières. Remarquable supplice de lenteur qui laisse à la beauté tout le temps de se faire haïr.  Au milieu de l’aridité et des périls du désert, elle tranche par sa taille qui en fait un repère,  ses grandes feuilles  de chair pâle flottent au milieu du labyrinthe de sable comme des lambeaux de lune derrière lesquels brillerait l’éclat de maladives améthystes. C’est sûr, l’envie nous prend d’approcher pour toucher cet épiderme tiède et respirer ses vagues effluves florales avant de s’indigner qu’elle puisse corrompre. Un danger miroitant parmi une multitude d’autres dangers moins reluisants  et voilà qu’on a bêtement tendance à se faire prendre.