Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2011

Saudade

lisbonneIl me dit que le fado est une émanation de cet état d’âme flou et ancestral propre aux portugais, la saudade. Je devrais le croire : il est né ici, ce Lisboète! Pourtant je reste persuadée du contraire: que la saudade est apparue le jour où tel(le) a écouté une femme chanter du fado dans une cave au cœur même de l’Alfama et n’a pas réussi à choisir les mots pour décrire son sentiment. Qu’elle (qu'il) s’est sentie à cet instant sans passé, sans avenir, sans possession et sans responsabilité. Sans consolation à part l'émotion du moment, donc parfaitement dans la réalité.

 Bel été à toutes et tous